lundi , 28 mai 2018
Accueil » Jeux » La console Jaguar (Atari)

La console Jaguar (Atari)

Longtemps après le lancement de la Lynx en 1991, la société Atari fait de nouveau parler d’elle pour une nouvelle console: la Panther. Cette console est sensée être une 32 bits donc bien plus puissante que la Megadrive et que la Super Nintendo.

Mais la console ne sort pas, des rumeurs vont même circuler comme quoi Atari prépare en fait une 64 bits pour prendre encore plus d’avance, ce projet serait nommé « Jaguar »! Atari dément mais en 1993 le projet Panther s’avère avoir été remplacé par le projet Jaguar, la « première » 64 bits sort donc enfin… Si on peut réellement dire que la Jaguar est une 64 bits. En effet la console est basée sur plusieurs processeurs dont un seul est en fait 64 bits mais Atari avait mis des atouts de son côté (comme une alliance avec IBM en particulier).

Juste avant sa sortie, la Jaguar paraissait extraodinaire et dépassait largement tous les projets concurrents, sur le papier du moins. La Jaguar a très bien marché à sa sortie et même beaucoup plus que les prévisions d’Atari. Mais justement, Atari n’arrivera pas à suivre pendant quelques temps que ce soit au niveau de la production de consoles ou des jeux. Après l’apparition de la Playstation et la Saturn, la Jaguar s’est dotée en 1995 d’un lecteur CD et rattrape ainsi ses concurrentes.

Mais la Jaguar va malgrés tout beaucoup décevoir. Tout d’abord il ne s’agit pas d’une console 64 bits comme promis! En effet la console est composée de 5 processeurs repartis sur 3 chipset. Le premier, Tom, comprennant les processeurs permettant de gérer tout ce qui touche aux graphismes et à l’affichage, était réellement 64 bits. Le second, Jerry, comprenait quant à lui le processeur 32 bits permettant la gestion du son. Et enfin un processeur Motorola permettant de gérer tout cela qui n’était que sur 16/32 bits…

Tout ceci aurait pu passer inaperçu si les jeux étaient un peu plus à la hauteur. En effet, non seulement peu de jeux sont sortis mais en plus c’est uniquement en 1994 qu’un jeu à la hauteur des espérances des joueurs va sortir: Tempest 2000. Quelques jeux vont néanmoins sortir sur Jaguar tels que Doom ou Myst. Mais des rumeurs font état d’une prochaine faillite d’Atari, bien-sûr démenties avec pour preuve des annonces de jeux. En 1996 va donc sortir Fight for Life, le dernier jeu sorti avant l’arrêt de la console. Mais bien que la production de consoles ait été arrétée, des jeux continuent à sortir jusqu’en 1998.

Voici les caractéristiques de la Jaguar:

-Processeur : Motorola 68000 cadencé à 13,3MHz
-RAM : 2 MO de RAM
-Son : Processeur nommé « Jerry » ; DSP 32 bits à 26,6 MHz ; qualité CD 16 bits 44,1 MHz ; synthese FM , PCM
-Affichage : 16 couleurs par plan affichables en simultanées , soit 64 puisqu’il y a 4 plans , le tout sur une palette de 512 couleurs avec une résolution de 320×224 ; 80 srpites de 32×32 points

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*