mercredi , 17 octobre 2018
Accueil » Santé » Ménopause : symptômes et traitement

Ménopause : symptômes et traitement

La ménopause est un processus naturel et inéluctable dans la vie d’une femme. Elle s’installe vers la cinquantaine. Elle se définit par la disparition des règles durant une période d’au moins une année. L’allongement de la durée de vie des femmes explique que la période après la ménopause va représenter à peu près un tiers de leur existence. C’est dire l’importance pour ces femmes d’apprendre à gérer le plus harmonieusement possible cette période de carence hormonale, souvent délicate tant sur le plan physique que psychique. Il s’agit d’entamer dans les meilleurs conditions une nouvelle étape de leur vie. Ce qui veut dire consulter dès les premières manifestations afin de minimiser leur gêne et tenter de prévenir les complications par la mise en place par le médecin d’une stratégie thérapeutique et hygiéno-diététique.

Causes

Les ovaires contiennent les ovules et produisent les hormones (oestrogène et progestérone) afin de préparer la grossesse à chaque cycle de la puberté à la ménopause. L’épuisement progressif de la fonction des ovaires ainsi que de leur production d’hormones caractérise ce que l’on appelle la péri-ménopause pouvant aller de quelques mois à quelques années. Elle se traduit par une irrégularité des cycles menstruels et l’apparition de certains symptômes (bouffées de chaleur, troubles de l’humeur,…). La ménopause proprement dite survient lorsque les ovaires ne produisent plus d’ovules et quasiment plus d’hormones (ce qui veut dire que la femme ne peut plus avoir de grossesse et qu’elle se trouve privée d’hormones). Cette carence se traduit par un arrêt définitif des règles, et par des manifestations à la fois physiques et psychologiques. Car les oestrogènes ont une action essentielle sur différents tissus de l’organisme (peau, cheveux, coeur, vaisseaux, systèmes nerveux, os…)

Prévention

Du fait de son caractère naturel et inévitable, la ménopause ne peut être prévenue. Elle fait partie intégrante de la vie de la femme. En revanche son apparition peut être bien préparée.

Traitement

La ménopause n’est pas une maladie, c’est un état de carence en oestrogènes. Un traitement hormonal substitutif vise à compenser cette carence liée à la ménopause par une hormone naturelle, l’oestradiol. Son but est de supprimer les inconvénients de la ménopause et d’ en prévenir les éventuelles complications. Ce traitement améliore la qualité de vie, et ce dès son instauration: suppression des bouffées de chaleur, sensation de confort physique et psychique, amélioration des modifications cutanées. L’effet protecteur du traitement hormonal contre l’ostéoporose ne peut être obtenu que si le traitement est suivi de façon régulière et à doses suffisantes sur plusieurs années. Le bénéfice pour le coeur, les artéres et le cerveau est en cours d’évaluation. Ses conditions de préscription sont très encadrées en raison du risque de cancer du sein qui a été associé à une mauvaise utilisation. La ménopause est une période de modifications corporelles et métaboliques.

C’est pourquoi, il est important de prendre certaines mesures hygiéno-diététiques ou de mettre en place un traitement homéopathique pour améliorer votre qualité de vie:

  • surveillez attentivement votre alimentation : consommez des fibres, buvez au moins 2 litres d’eau par jour, évitez le café et l’alcool, ayez un apport quotidien en calcium (1200 mg) suffisant, calcium que vous trouvez principalement dans les produits laitiers, assurez vous un supplément en vitamine D
  • évitez le tabac
  • exercez une activité physique (c’est en tout point b&ea 1000 cute;néfique : marche, bicyclette, natation)
  • conservez une vie sexuelle active (vous avez à votre disposition des lubrifiants)

Diagnostic et symptômes

La ménopause se traduit par des manifestations caractéristiques dues à l’arrêt de la sécrétion d’oestrogènes. Mais leur sévérité et leur fréquence varient d’une femme à l’autre.

  • les bouffées de chaleur sont souvent la première manifestation. Elles surviennent le plus souvent durant le sommeil, occasionnant de fréquents réveils nocturnes. La sensation de chaleur débute au niveau de la tête et du cou pour gagner ensuite le reste du corps. Elle sont suivies de crises de sueurs profuses. Ces bouffées de chaleur peuvent persister de quelques mois à quelques années.
  • les troubles cutanés se traduisent par un amincissement et une perte de l’élasticité de la peau (apparition de rides). La pilosité s’accentue. La chute de cheveux peut survenir.
  • La prise de poids est fréquente avec une modification de la silhouette.
  • les troubles sexuels ne sont pas rares du fait d’un amincissement et d’une sécheresse de la muqueuse du vagin. Ils peuvent provoquer des douleurs au cours des rapports sexuels.
  • des troubles urinaires peuvent survenir avec des fuites d’urines lors du rire, du port de charges ou d’un éternuement. L’envie d’uriner peut se faire plus fréquente, notamment la nuit et il apparaît une prédisposition plus grande aux infections urinaires.
  • les troubles de l’humeur sont également fréquents. Ces femmes sont sujettes aux sautes d’humeur, à une irritabilité, à une anxiété 1000 parfois même à des pertes de mémoire et à des difficultés de concentration. Certaines ont même tendance à la dépression.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*