mercredi , 17 octobre 2018
Accueil » Jeux » La SEGA Saturn

La SEGA Saturn

A l’epoque de la Megadrive, Sega a essayé de passer le cap des 16 bits en sortant différents accessoires dont le 32X. Il s’agissait en fait d’une extension à la Megadrive qui était sensée ameliorer les caractéristiques de celle-ci en la transformant en console 32 bits mais cet add-on n’a pas connu un succès foudroyant.

D’autant plus que des rumeurs circulaient comme quoi Sega allait lancer sur le marché une nouvelle console, les fans ont donc préféré garder leur argent. Et en effet, en 1994 la Saturn va sortir au grand jour, quelques temps avant la Playstation de Sony. C’était pour Sega la première console 32 bits (et non plus une console sous forme d’extension) et cela permettait à la firme japonaise de couper l’herbe sous le pied de ses principaux concurrents qui étaient Nintendo (qui n’avait pour le moment pas fait signe de vie quant à une nouvelle console) et Sony (qui ne représentait a priori pas de menace appararente). La Saturn avait en outre de grandes capacités en 2D mais peu de possibilités en matière de 3D.

 La console

Le processeur de la Saturn n’était autre que celui du 32X. La console était capable de faire de très bonnes choses en 2D mais peu en 3D (enfin… moins que d’autres). Sega avait donc principalement misé sur les jeux en 2D qui certes etaient en grande majorité à l’epoque mais qui n’allaient pas tarder à être rattrapés par la 3D. Même si la Saturn se vendait mieux à sa sortie que la Playstation, il n’a pas fallu longtemps pour que ce phénomène s’inversa. En effet les jeux en 3D commençaient à apparaître de tous bords et la Playstation a montré ici sa supériorité.

En fait la Saturn était assez compliquée à programmer et pour arriver au même résultat que sur une Playstation il fallait passer par des routines de programmation complexes qui non seulement faisaient perdre du temps aux développeurs mais en plus rendaient l’exécution du programme plus lent et donc au final le jeu était plus lent; il fallait donc connaitre la console sur le bout des doigts et peu d’éditeurs s’en sont donné la peine à part l’équipe de Sega…

Jeux

Malgré cela de très bons jeux 3D sont sortis qui n’avaient pas grand chose à envier à ceux sur Playstation, des adaptations de jeux d’arcade ou des jeux tels que Panzer Dragon, Nights, Grandia et beaucoup d’autres; certains ont même laissé leur marque dans l’histoire du jeu video. Mais encore une fois la plupart de ces jeux étaient développés en interne par Sega eux meme.

C’est sûrement en raison de cette difficulté de programmation que la Saturn a été petit à petit abandonnée par les éditeurs et donc les joueurs. La Playstation a pris le dessus jusqu’à ce qu’elle se dote à son tour de RPGs, car la Saturn a pendant longtemps été la seule à être bien fournie dans ce type de jeux. Ce fût alors le début de la fin pour la Saturn qui même si on ne peut pas dire qu’elle ait connu un échec complet n’a quand même pas survécu à l’arrivée de la Playstation.

Reportage

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*